#32 Amy, américaine à Paris : « Mon vrai chez-moi c’est Paris. »

Amy est une américaine qui se sent chez-elle à Paris depuis plus de 10 ans. Arrivée en plein pendant ses études, elle les continue à Paris. Elle connaît le salariat puis l’entrepreneuriat. Aujourd’hui encore elle est artiste peintre à son compte. Reconnaissante de tous les avantages qu’offre la France et amoureuse de Pairs, elle s’y installe définitivement et obtient la nationalité française. C’est ce point que l’on développe le plus dans l’épisode.

#31 [4/4] Charline, un an de création de projet : « J’essaie juste d’être moi. »

On est au quatrième épisode entegistré avec Charline. Mais ce n’est pas le dernier, il y a aura un épisode bilan dans 3 mois ! Dans cet épisode 4, Charline revient sur les 3 mois écoulés depuis le dernier enregistrement. Bilan sur les objectifs, retour sur ce qu’il s’est passé de bien et de moins bien, état d’esprit du moment, vous commencez à avoir un peu l’habitude. Et puis en même temps chaque épisode est différent, chacun apporte son lot de challenge et des réussites. C’est encore le cas de celui-ci.

#29 Pat, gérante d’un camping et salariée : « Tu ne réfléchis pas, tu réfléchis à ton projet mais tu fonces en fait. »

Pat a déjà vécu plusieurs vies. Une première vie bien remplie en tant que salariée. Une seconde vie à entreprendre en couple en tant que gérante d’un camping. Et puis un retour au salariat avec le cumul salariat-entrepreneuriat. Vous n’avez demandé plusieurs fois de trouver quelqu’un qui avait eu un parcours salariat -> entrepreneuriat -> salariat. Et c’était un sujet que je voulais aussi absolument abonder. Alors je vous laisse écouter cet épisode ou en line le résumé.

#28 [3/4] Charline, un an de création de projet : « J’incarne complètement mon projet, il y a un moment il faut que je me montre. »

On se retrouve quelques mois après le dernier épisode avec Charline pour qu’elle nous raconte où elle en est dans son projet. J’espère que vous êtes bien installé.e.s parce que cet épisode est plein de rebondissements. On a parlé de gestion du temps et des objectifs, de la mise au point d’un process, dépasser ses peurs pour aller à la rencontre des gens et faire connaitre son projet. Encore une fois plein de sujets différents qui permettent de se plonger dans la tête de quelqu’un qui lance un projet.

#23 Lucie, reconversion dans la mode : « On ne peut pas savoir ce que ça va donner donc il faut se lancer pour savoir. »

Lucie s’est lancée dans des études d’ingénieur un peu par hasard mais toujours très motivée. Sans jamais rien lâcher, elle obtient son diplôme et part à Paris pour son premier emploi. Dans LA ville de la mode, elle prend la décision de tout recommencer à 0, de reprendre des études et de mettre toute son énergie dans un domaine qui la passionne. Aujourd’hui elle sait que sa reconversion dans la mode était le bon choix car elle se lève tous les matins fière d’elle et motivée.