Lucie s’est lancée dans des études d’ingénieur un peu par hasard mais toujours très motivée. Sans jamais rien lâcher, elle obtient son diplôme et part à Paris pour son premier emploi. Dans LA ville de la mode, elle prend la décision de tout recommencer à 0, de reprendre des études et de mettre toute son énergie dans un domaine qui la passionne. Aujourd’hui elle sait que sa reconversion dans la mode était le bon choix car elle se lève tous les matins fière d’elle et motivée.

Son enfance

Petite fille calme discrète mais très curieuse, très jeune Lucie voulait être enquêtrice. Sa maman lui a raconté qu’elle s’amusait même à espionner les gens de sa famille. En grandissant, cette idée ne la suit pas. Au lycée elle envisage de faire médecine. Puis elle se rend compte que c’est une voie compliqué. Alors elle choisit de se diriger vers le cursus pour être ingénieure, une histoire de famille.

Ses études

Le cursus d’ingénieur n’est pas facile. Elle commence par une prépa, c’est difficile mais elle n’en garde que des bons souvenirs. Elle le dit elle-même :

« Même si je n’aime pas quelque chose […] je vais toujours essayer de trouver du positif »

Lucie

Puis enchaîne par une école d’ingénieur, qu’elle choisit un peu par hasard et sans savoir à quoi s’attendre mais tout en faisant confiance à sa capacité d’adaptation. C’est vers la fin du cursus que sa fascination pour le monde de la mode commence à faire son entrée dans le domaine professionnel. Elle choisit un stage de fin d’études dans une start-up qui travaille sur des avatars pour faire de l’essayage de vêtements en ligne.

LA ville de la mode

Elle valide son diplôme avec ce stage de 6 mois qui se déroule à Paris puis enchaîne avec un CDI dans cette même entreprise. Mais à force de parcourir les rues de Paris pleines de boutiques, elle commence à ressentir une frustration. 6 mois après le début de son CDI, elle cherche une formation dans le domaine de la mode. Elle finit par trouver un master spécialisé à l’IFM (Institut Français de la Mode) qui est une école très réputée. Son master Management mode et luxe se déroule en 9 mois de cours et 6 mois de stage, la durée idéale pour elle. Dans l’épisode, Lucie évoque les possibilités de financement et le déroulé du master malgré le Covid qui a pointé le bout de son nez au milieu de son année.

Depuis sa reconversion dans la mode

Grâce à la diversité des cours du master, elle a pu trouver un équilibre entre sa fascination pour la mode et son côté plus pragmatique, analytque. A la fin de cette année d’études, Lucie a trouvé un stage dans une grande enseigne de luxe en retail merchandiser, où elle analyse les collections et leurs succès dans le monde entier. Depuis, elle travaille dans une deuxième maison de luxe. Elle sait que c’est un milieu controversé et elle comprend vraiment pourquoi mais pour le moment, ça lui plaît et c’est un milieu très formateur car très exigent. Retrouvez tout le parcours de Lucie en détail dans l’épisode.

Liens :


Si vous voulez me suggérer des invités,


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.