Christine est de nature très curieuse. C’est d’ailleurs ce qui l’a menée à emprunter des petits chemins de campagne tout au long de sa carrière. D’infirmière en hôpital à infirmière scolaire puis formatrice, elle ose faire des choix au milieu d’une société qui prône les carrières rectilignes. Dans cet épisode, on parle aussi bien de changement de boulot que d’évolution de la société et d’épanouissement personnel.

Une petite fille heureuse

Née en Belgique, Christine grandit dans un village militaire en Allemagne. Loin de l’image stricte qu’on peut en avoir, c’est surtout un petit village très tranquille, sûr et riche de contacts humains. Elle y évolue en toute liberté, entre voyages et nature. Christine apprend à suivre et approfondir ses passions pendant ses études.

Son premier métier

Pour allier son côté analytique et son côté sociable, elle s’oriente vers le métier d’infirmière. Mais bien consciente qu’il y a un gap entre les études et la vraie vie, elle ne veut pas choisir de spécilisation. Elle demande alors à être infirmière volante et à passer de services en services pour les découvrir tous. C’est au service des soins intensifs et des urgences où elle se sent le mieux. Elle s’y investit beaucoup et y reste 9 ans.

Son deuxième métier

« Je me voyais rester toujours là-dedans sauf que comme je suis curieuse, la vie me mène toujours ailleurs. »

Christine

C’est lorsqu’elle ne se sent plus aligné avec la direction de son service qu’elle décide de chercher du travail ailleurs. Elle cherche d’abord dans les hôpitaux puis elle est appelée par quelqu’un qui lui propose un poste d’infirmière PMS (psycho-médico-sociale). C’est l’équivalent d’une infirmière scolaire en France. Le poste ne lui convient pas, mais comme à son habitude, elle expose sa vision et c’est accepté. Pensant faire un essai d’un an, elle restera 15 ans dans cette école. Ce qui l’a convaincue c’est la création de projets avec les professeurs et les élèves. Projets dont elle parle plus en détail dans l’épisode d’ailleurs. Personnellement je n’ai jamais eu à faire à ce genre de projet mais je les trouve très intéressants.

Son troisième métier

Alors que ses projets prennent de l’ampleur et sont reconnus par les écoles aux alentours et les communes, elle est sollicitée pour un nouveau poste. On lui propose cette fois un poste de formatrice en formation continue. Elle n’a jamais fait ça mais piquée dans sa curiosité, elle se lance. Tout au long de son parcours professionnel, Christine n’a eu de cesse de se former sur tout un tas de sujets comme l’écoute active, gérer un entretien, etc. Lorsque ce poste lui est proposé, elle cherche alors à se former sur le cerveau, la manière dont l’humain apprend, s’intéresse et retient. C’est encore et toujours son côté analytique qui lui permet d’approfondir son métier avec des approches neuroscientifiques et neurocognitives.

« Je me suis formée à tout ça pour pouvoir être un passeur de savoir. »

Christine

La retraite

Au bout de 35 ans de carrière, après une année de confinements suite à la pandémie de Covid en 2020, Christine demande à partir en retraite. Comme elle l’a fait à chaque fois, elle a osé demander. C’est accepté et la voilà partie, 2 mois plus tard, vivre au Portugal avec son mari. Elle se lance dans l’aventure du podcasting et créé Initium. Puis, Christine renoue avec une vieille passion qui lui vient de l’enfance : l’écriture. Aujourd’hui elle est alors en pleine écriture de son livre, qui est un conte pour adultes sur l’histoire d’une petite souris qui part à la conquète de son soi.

D’autres sujets

Cet épisode a aussi été l’occasion d’avoir le point du vue de Chritine sur l’évolution des regards face aux changements de carrières. Bien que ce soit mieux vu aujourd’hui, pour Christine, ce n’est pas forcément plus facile à cause de la concurrence qui est, du coup, plus forte. On a également pu parler d’épanouissement personnel, non pas comme quelque chose d’égoïste mais bien nécessaire pour être bien avec les autres.

« En étant nourri et en étant heureux, on sait éclabousser les autres de nos ondes positives. »

Christine

Références :


Si vous voulez me suggérer des invités,


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.