#22 [2/4] Charline, 1 an de création de projet : « Le risque à vouloir être vraiment prêt c’est que tu ne te lances jamais. »

Charline revient sur ces 3 derniers mois qui nous séparent du premier enregistrement (premier épisode disponible ici). Depuis, elle ne s’arrête pas une seconde. On a parlé de la difficulté de séparer temps pro et temps perso quand on travaille pour soi, chez soi. Mais aussi de l’importance de se faire accompagner et de se former.

#20 [2/2] Hélène : « Parfois on est dans la tempête mais le soleil finit toujours par revenir. »

Retrouvez Hélène pour la suite de son parcours. Dans cette deuxième partie, Hélène raconte comment la maternité a changé sa vie personnelle et professionnelle. Professionnellement, elle s’oriente vers l’entreprenariat et plus précisément le marketing de réseau afin de pouvoir travailler tout en gardant son fils avec elle. Elle déconstruit tous les préjugés qu’on peut avoir sur son métier tout en restant réaliste.

#18 [1/4] Charline, 1 an de création de projet : « J’ai toujours eu besoin d’avoir des objectifs pour avancer »

Charline a accepté qu’on se donne rendez-vous tous les trois mois pour suivre l’avancement du lancement de son projet pendant 1 an. Charline est architecte pâtissière et comme elle cherché à allier l’art et la technique dans ses études d’architecte, aujourd’hui elle souhaite allier architecture et pâtisserie dans son nouveau projet.

#15 Rachel : « Quand je fais un truc je ne me donne pas le choix de le rater »

Rachel est aujourd’hui la fondatrice de Pastille, une marque engagée de jolis décors pour gâteaux. Pendant longtemps elle a cherché à fusionner les deux domaines qui l’animent au quotidien, à savoir la pâtisserie et le design. C’est après un parcours semé d’embûches et de mésaventures qu’elle a trouvé sa place et qu’elle se construit la vie qu’elle souhaite.

#14 Sylvain, gérant d’agence immobilière : « Il ne faut pas regarder que cet aspect confort. »

Sylvain, marié, père de famille, tient une agence immobilière. Mais pour en arriver là, le parcours n’a pas été direct, il a connu plusieurs rebondissements. Sylvain nous raconte comment il a orchestré chacun de ces rebondissements pour finalement arriver à faire ce dont il avait envie. L’épisode est plein de conseils dans plein de domaines différents. Que l’on veuille changer de branche tout en restant salarié.e dans son entreprise ou que l’on souhaite se lancer à son compte. D’ailleurs, se lancer à son comtpe n’est pas synonyme de monter sa boîte tout.e seul.e dans son coin pour Sylvain puisqu’il a choisi l’option de la franchise. Il en parle longuement et donne, encore une fois, plein de conseils sur cet aspect.

#12 Léa, coach esprit positif : « J’ai toujours des complexes mais je me donne de l’amour et c’est inconditionnel. »

Aujourd’hui Léa est coach esprit positif et a créé une bulle positive pour aider les femmes dans leur développement personnel. Pour arriver à trouver sa mission de vie, Léa est passée par plusieurs expériences qui l’ont marquées, notamment un voyage aussi bien intérieur qu’extérieur. Pour chaque expérience qu’elle a vécu Léa nous parle aussi bien du positif que des difficultés qu’elle a rencontré. Une conversation 100% honnête comme je les aime.

#10 Bénédicte : « Le jour de mes 40 ans, il y a eu un avant et un après. »

Bénédicte a subi une crise de la quarantaine plutôt violente qui a entrainé deux ans de changements personnels et professionnels. Avant ses 40 ans, elle avait une bonne place dans l’entreprise familiale, un mari, des enfants, une jolie maison. Bref que de cases cochées pour une vie « parfaite ». Mais voilà qu’un ouragan souffle sur son brouillard et balaye tout sur son passage. Elle monte aujourd’hui son propre projet pour accompagner les femmes dans tous les changements qui s’offrent à elles au cours de leur vie.

#9 Anne, photographe : « Etre en accord avec ce qu’on fait, c’est la base de tout. »

Anne est aujourd’hui photographe professionnelle à temps plein. Après 8 ans comme musicienne dans un orchestre, elle a sauté le pas de la vie d’entrepreuneure pour son plus grand bonheur. On a d’ailleurs commencé la conversation par son rapport au temps, elle nous explique à quel point être indépendante lui permet d’avoir une relation plus sereine avec le temps qui passe.